L’interrupteur différentiel

L’interrupteur différentiel permet de protéger les utilisateurs d’un circuit électrique. Il permet de mettre sous tension ou hors tension un circuit général, exemple circuit chauffage.


 

Interrupteur différentiel, extrait du catalogue Schneider Electric.

Interdiff01.gif Interdiff02.jpg

Interrupteur différentiel, extrait du catalogue Legrand.

Interdiff03.jpg

Interdif02.gif

  1. Bornes de raccordements
  2. Partie puissance met sous tension ou hors tension le circuit à protéger
  3. Liaisons mécaniques pour les diverses commandes
  4. Bobine qui détecte la différence d’intensité sur les deux circuits
  5. Résistance pour le test
  6. Poussoir pour le test

Le dispositif différentiel compare le courant sortant (Is) et le courant entrant (Ie). Si le dispositif détecte une différence entre les deux courant, Is et Ie supérieur ou égal à la valeur de la sensibilité de l’appareil (10 mA, 30 mA, 300 mA…) à ce moment là les contacts de puissance sont ouverts. La différence est appelée IΔn (soit : I delta n).

diff01.jpg
Exemple avec un moteur qui fonctionne normalement.
diff02.jpg
Exemple avec un moteur en défaut d’isolement au point « A »
diff03.jpg
Représentation du point « A » au moment du défaut.

Le « DDR »

Dispositif Différentiel à Courant Résiduel, ils doivent être installés dans toutes les installations électriques. Les DDR protègent les personnes contre les contacts indirects et certains contacts directs.

Les divers types de différentiels

  • Les différentiels type AC : Ils détectent les défauts du courant alternatif.
  • Les différentiels type A : En plus des caractéristiques des types AC, 
détectent aussi les courants résiduels à composante continue, il sont utilisés chaque fois que des courants de défauts ne sont pas sinusoïdaux. Ils sont particulièrement adaptés pour les circuits dans les locaux d’habitation, cuisinière
, plaque de cuisson, circuits spécialisés, lave-linge.
 Dans les autres installations, sur les circuits où des matériels de classe « 1″ susceptibles de produire des courants de défauts à composante continue, variateurs de vitesse avec convertisseur de fréquence…
  • Différentiel type Hpi : c’est un type A avec une immunité renforcée aux déclenchements intempestifs, ils sont utilisés pour les circuits informatique, lignes perturbées par des éclairages fluorescents, les circuits de grande distance, circuit congélateurs, en général tous les circuits nécessitant une continuité de service.